Forgotten Heaven

Naufragé de n'importe quel océan, vous voici maintenant sur une île abandonnée depuis des lustres... NC-15
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petite pause... Bon, où est-ce que je suis ? [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Serya Shiroi
Habitant de l'île
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 25
Date d'inscription : 11/02/2009

Fiche du personnage
Vie privée:
Relations:
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Petite pause... Bon, où est-ce que je suis ? [Libre]   Mer 11 Fév - 22:06

"MAIS QU'EST-CE QUI S'EST PASSE ?!"

Et oui... Je me retrouvai encore sur cette branche avec le fruit qui m'avait l'air délicieux dans la main. Je ne comprenais toujours pas comment avais-je pu arriver là alors qu'il y avait à peine quelques secondes, j'étais encore en-dessous de cette branche haute intouchable à moins de mesurer 1m80 minimum! Ce qui n'était mon cas bien sûr... Je m'étais souvent fais charier sur ma taille à vrai dire, j'ai eu droit à "naine" et autres surnoms qui m'ont rapidement saoulée. Mais bon... Il y a des imbéciles partout me direz-vous, il faut de tout pour faire un monde. Dommage que cette planète soit trop peuplée d'êtres de ce genre dont on se passerait rapidement des commentaires qui sortent de leur bouche! Avec mes 1m64 je n'irais peut-être pas bien loin, surtout depuis que ma tante dans un élan m'avait annoncé que je ne grandirais plus (Il faut dire qu'elle est plutôt du genre catégorique... peut-être même un peu trop je dois dire! Mais bon, je l'aime quand même.).
Dans tous les cas, je ne savais pas comment j'avais fais pour me retrouver en haut de cette branche. D'un autre côté, le fruit dans ma main parfumé... Je ne pouvais pas le délaisser et le jeter! Je le regardai avec un peu de méfiance, j'espérais juste ne pas me chopper une intoxication alimentaire, ça serait bête... Il avait une drôle de forme, entre la poire et la pomme, couleur jaune orangé. Ce n'était pas un agrume en tout cas, la peau aurait été plus dure... Je jetai quelques regards autour de moi avant d'ouvrir ma bouche et de croquer dans cet aliment inconnu. Un peu de jus coula le long de mon menton que j'essuyai d'un revers de bras gauche. Il n'y avait pas à nier, c'était vraiment un délice! Ni trop sucré, ni trop fade, parfait! Encore meilleur que ceux qu'on achète en grandes surfaces, sans hésiter. Je le mangeai avec entrain jusqu'à la dernière goutte car je pu constater qu'il n'y avait pas la présence de noyaux ou de pépins dans ce fruit, autre chose d'étrange mais bon... Je frottai mon petit ventre à travers ma robe blanche pour baisser le regard et réfléchir un instant...


*Ah c'est vrai... Je suis toujours là-haut... Hum... Comment je vais faire pour descendre...*

Même en le voulant, sauter aurait été un peu trop dangereux. Je décidai de m'accrocher au peu de branches qui régnaient sur le tronc d'abre qui je l'espérais, était assez solide pour supporter mon poids... Je descendis petit à petit et cela ne m'aurait pas étonné que j'ai mis au moins 10min! Bien entendu, la maladresse toujours à mes côtés, je ne pu revenir sur la terre ferme sans petit incident. Mon pied droit glissa sur une branche avant que je tombe en arrière. Je devais être à un peu moins de 2m du sol quand j'attéris sur les fesses. Un petit gémissement de douleur sortit de ma bouche. Je me redressai et frotta le bas de mon dos, ce que ça pouvait être pénible d'être aussi étourdie! Une fois debout, j'observai les alentours, rien, nada... enfin si! Quelques bruits d'oiseaux et autres, tout ce qu'on s'attend à entendre quand on est en pleine... nature. Je n'avais toujours pas idée du lieu où je me trouvais. Je préférai marcher sans trop me poser de questions... En tout cas, la réponse était claire et nette, j'étais une naufragée! Sur une île paumée, un trou perdu dont j'ignorais l'existence sans doute. Pas de boussole, pas de carte, RIEN! Je traversai le reste de la petite forêt en allant dans des directions aléatoires. Un bruit venait d'attirer mon attention... Quand j'écartai des fougères, je vis là, devant moi, 3 bébés panthères! Incroyable! Ils étaient en train de pousser des gémisements de petits félidés vraiment trop choux... Je n'arrivai pas à contenir ma joie, mon amour pour les animaux m'obligeai à pronnoncer à voix haute ce que je ressentais.

"Oooh... Comme ils sont mignons!"

Mes yeux remplis de petites étoiles, je voulu en prendre un... un seul! Juste histoire de caresser leur doux petit pelage noir... Soudain, avant même que je puisse tendre le bras, une immense ombre sauta au-dessus de moi pour attérir devant les petits bambins poilus aux yeux jaunes ou verts. En un clin d'oeil, je me rendis compte qu'il s'agissait sans nul doute de la maman... Mais quelle idiote! Il fallait s'en douter! Cette dernière grogna en me montrant ses magnifiques crocs dans lesquels traînait encore un peu de sang de sa dernière victime... Je plaignais l'animal qui avait eu affaire à elle! J'avalais ma salive avec bien du mal, son regard topaze perçant le mien.

"Ca... C'est un ptit peu moins mignon..."

Avant même que je puisse murmurer un mot de plus, le chat noir géant s'élança à ma poursuite. Elle s'était sans doute dit que je voudrais du mal à ses petits, même si c'était tout le contraire... Je courus sans doute la vitesse la plus rapide que j'ai pu atteindre, même en me mettant à fond au lycée au 3 x 500m.

"ME MANGE PAAAS JE T'ASSURE JE NE VOULAIS PAS LEUR FAIRE DE MAL!"

Essayez de dialoguer avec une panthère! Je vous assure qu'à moins d'être un animal c'est pratiquement impossible. Je perdis mes sandalettes dans la course poursuite. Après plus d'une heure à courir sans m'arrêter, je finis par chance par la semer... J'étais tout simplement exténuée. Mes pieds étaient un peu ouverts, j'avais trouvé le moyen de m'écorcher au bras, mes cheveux en pagaille, ma robe elle n'avait pas grand chose, mais bon... Bref, la totale! A force, j'avais fini par encore plus me perdre... J'étais arrivée près d'un lac. Je pourrais enfin me reposer un peu! Je pris de l'eau dans mes mains avant de la déposer délicatement à mes lèvres et de la boire, puis humidifier mon visage. Pour terminer, je trempai mes pieds dans cette eau fraîche... Je m'autorisai à fermer les yeux quelques instants pour me relaxer et réfléchir un peu à tout ça... Pfff, quelle journée... Comment allais-je pouvoir partir d'ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shin Kanawa
Habitant de l'île
avatar

Nombre de messages : 4
Age : 25
Date d'inscription : 11/02/2009

Fiche du personnage
Vie privée:
Relations:
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Petite pause... Bon, où est-ce que je suis ? [Libre]   Mer 11 Fév - 23:50

Shin était étendu, sur une plage, fermant ses yeux aveuglés par le Soleil qui rayonnait ardemment. Il était dans un état de fatigue extrême et était surtout plonger dans ses pensées. Où était-il ? Où étaient ses sœurs et ses amis ? Si il était dans un de ses films il aurait déjà eut quelque chose d’étrange qui se produirait mais il n’était plus dans le monde du cinéma ! Il était un naufragé ! Mais ce qui l’inquiétait le plus était l’état de ses sœurs, il agita la tête, elles devaient être encore vivantes. Se levant lentement, ses yeux rouges s’ouvrirent pour observer les alentours, la mer en face de lui, la forêt derrière. A ses pieds se trouvait une longue branche, sans doute arracher par la force du vent marin. Il prit le morceau de bois et s’en servit comme d’une canne. Le jeune acteur réfléchit encore quelques instants, il était plus judicieux d’explorer cet endroit, si ça ce trouve il y avait peut-être des survivants de son naufrage. Se dirigeant lentement vers la forêt obscure Shin était à l’affut de tout bruit, quelques chants d’oiseaux retentissait entre les grands arbres. Puis une sorte de cri le fit sursauté, un hurlement animal. Il frissonna, il n’y avait pas penser mais il pouvait il y avoir des bêtes carnivores ici. Cela ne faciliterait pas sa tâche, au contraire.
Marchant le plus rapidement possible, le jeune homme se retrouva au bout de quelques heures face à une petite caverne. Il y entra pour se reposer un peu, mais une odeur répugnante le fit faire demi-tour. A l’intérieur se trouvait les restes d’un gros animal ressemblant à un ours bien qu’étant plus petit. La bête avait été apparemment cruellement dépecé par un prédateur, tel est la dure loi de la jungle. La peur s’installa peu à peu dans son esprit. Il venait d’entendre un bruit, quasiment imperceptible, dans les fourrés. Avec son long bâton de marche il dégagea les feuilles du buisson et un énorme fauve de couleur noir surgit de la pénombre. C’était une panthère, bien qu’en regardant de plus près ce devait être un male. L’animal rugissant observant sa nouvelle proie de ses yeux jaunes. Les jambes du jeune homme tremblèrent comme tout son corps. Il allait mourir, dans l’état où il était il ne pouvait pas faire grand-chose. La masse sombre s’élança sur Shin qui se protégea et ferma ses yeux par réflexe. Il s’attendait un recevoir un puissant coup de griffe qui lui ouvrirait les entrailles ou une morsure qui transformerait sa gorge en un trou béant, mais une odeur de brûlé et le fait qu’il ne ressentait plus le fauve sur lui le fit ouvrir les yeux. La bête courait à vive allure en poussant des cris de douleurs. Que c’était t’il passer ? La star nipponne se releva et observa sa main, il se souvenait qu’il avait toucher la tête de la panthère avec. Mais pourquoi c’était t’elle enfuie ? Shin mit cette question de côté pour l’instant, il devait se reposer et il commençais à avoir affreusement soif.
Il venait de reprendre sa marche depuis une heure, il était à bout de force. Le jeune homme soupira, il avait enfin trouver un endroit où il pourrait s’abreuver, un petit lac. Il tomba lentement au sol, puis rampant sur quelques mètres se laissa coulé dans l’eau. Elle était fraiche et cela lui été bien agréable. Sa chemise blanche et son jean étaient trempés mais cela été secondaire maintenant. Il sortit de l’eau et s’étendit dans l’herbe. Ses yeux légèrement ouvert aperçurent une ombre non loin. Encore un animal sauvage ? Il en doutait, vu la silhouette cela ressemblait plus à…un humain ? Il afficha un sourire heureux, il n’était pas seul. Se relevant difficilement Shin ce dirigea vers cet être qui était en réalité une adolescente. Il resta silencieux, que devait-il dire ? C’est vrai, il peut pas se pointer comme ça et dire « Salut comme ça vas ? »…Bien qu’il n’avait pas d’autre plan en tête. D’une voix faible et fatiguer il prononça


« Bonjour…Euh… »

C’était tout ce qui sortit de sa bouche. Fermant une nouvelle fois ses yeux il voulait retourner au Japon, aux cérémonies, aux tournages…à sa vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serya Shiroi
Habitant de l'île
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 25
Date d'inscription : 11/02/2009

Fiche du personnage
Vie privée:
Relations:
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Petite pause... Bon, où est-ce que je suis ? [Libre]   Jeu 12 Fév - 22:30

Enfin un peu de répis... Je n'en pouvais plus! Mon corps égratiné un peu partout, je ne m'était encore jamais fais coursé par une panthère. Ce qui n'arrive jamais en même temps dans la ville... cela aurait été contraignant à vrai dire! Je venais de fermer les yeux, épuisée. Je laissai mon corps basculer de tout son long en arrière, les cheveux en pagaille dans lesquels traînaient quelques herbes et feuilles de cette forêt si vaste. Comment rentrer à la maison... Pas moyen de prévenir quoi que ce soit. Est-ce qu'il y avait des êtres humains déjà sur cette île! Plus j'y réfléchissais, plus j'en doutais. Et le problème était que je n'étais pas une aventurière comme dans tous ces films qui construisent des radeaux et tout le tralala! Cette île me faisait même peur en repensant à l'histoire de l'arbre... Soit je devenais cinglée, soit il y avait quelque chose qui clochait vraiment... Mes pieds se sentaient un peu mieux trempés dans cette eau fraîche et pûre, ça faisait du bien... Quelques gouttes coulaient encore sur mon visage qui transpirait il y a un moment. Mon regard noisette s'ouvrit d'un coup quand une voix faible et masculine vint troubler mes pensées. Sur le coup, la seule chose que je réussis à voir c'était une grande ombre. Le soleil tapait vraiment fort ici... On était encore en hiver et il devait bien faire 30°C! J'aurais pu tomber dans les pommes mais je n'avais pas vraiment envie, déjà que j'étais mal placée, pas question de me mettre à la porté d'autre animal sauvage ou charognar! Après mûre réflexion et un regard plus attentif, je me rendis compte qu'il s'agissait d'une personne! (traduction: un humain!!!). Sauvée! Peut-être saurait-il où nous nous trouvons et comment s'en aller d'ici! Je me redressai d'un coup sec. Quand je tournai la tête, je vis qu'il s'agissait d'un jeune homme qui devait avoir à peu près mon âge, mais salement amôché lui aussi... Il avait une sorte de canne, enfin un bout de bois quoi! Il semblait aussi épuisé que moi... Un naufragé lui aussi ?! Je ne me souvenais pas qu'il était sur le même bâteau de croisière que moi... je l'aurais peut-être vu. Des cheveux mi-longs parmes, des yeux rouges... Il avait quelque chose de bien particulier en lui, ça se sentait, il était différent des autres... Déjà physiquement, on ne voit pas un jeune homme comme ça tous les jours! Il portait une chemisette blanche et un jean, vêtements simples. Rassurant, je n'étais pas la seule à avoir chaud! Mais ce pauvre garçon me paraissait vraiment fatigué... A côté, je me trouvais en pleine forme. Il me dit un "Bonjour" d'une voix hésitante et basse. Il ferma les yeux pensif, qu'avait-il... J'essayai de me lever du mieux que je pu, ma voix douce et un peu faible également répondant à sa forme de politesse.

"Bonjour... Vous... Vous devriez vous reposer. Vous m'avez l'air quelque peu mal en point... Navrée de vous dire ça! Je n'ai pas de commentaire à faire je sais! Mais, ce n'est pas trés gai de vous voir si faible... Allongez-vous plutôt." lui proposai-je

Il n'avait pas l'air bien méchant après tout. Je me décidai à m'assoir à nouveau avant de continuer mon petit discours.

"Je me présente... Shiroi Serya. Je vais essayer de vous résumer ma situation sans trop vous ennuyer. Je suis visiblement une naufragé sur cette île, le navire sur lequel je voguais a pris feu et à mon réveil je me suis retrouvée ici."

Je le regardai, mon regard devint un peu triste et ma voix plus basse...

"Je suis désolée... Je suis vraiment pipelette. Vous devriez boire un peu, et surtout ne pas faire trop d'efforts!"

Je me faisais du souci. Je n'avais jamais aimé voir les gens souffrir... Ca me faisait du mal à moi-même. J'espérais simplement que ce jeune garçon irait rapidement mieux.

"Pardonnez-moi de vous importuner une nouvelle fois... Mais... Qui êtes-vous, et comment êtes-vous arrivés ici ? Moi qui croyais être la seule humaine sur cette île déserte..." murmurai-je...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite pause... Bon, où est-ce que je suis ? [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite pause... Bon, où est-ce que je suis ? [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forgotten Heaven :: Ouest de l'île :: Petit lac-
Sauter vers: