Forgotten Heaven

Naufragé de n'importe quel océan, vous voici maintenant sur une île abandonnée depuis des lustres... NC-15
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nihtmare [Chronos Djalweïs] --> terminée les amis! ^^

Aller en bas 
AuteurMessage
Chronos Djalweïs
Habitant de l'île
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 26
Date d'inscription : 11/02/2009

Fiche du personnage
Vie privée:
Relations:
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Nihtmare [Chronos Djalweïs] --> terminée les amis! ^^   Sam 14 Fév - 14:06

Nom: Il aurait préféré cent fois, mille fois plus ne posséder aucun nom, cela lui aurait évité bien des ennuis. Il le porte sans aucune fierté, juste comme une malédiction. Djalweïs. Sans signification particulière, il est pourtant synonyme de mort et de combat, d'horreur et de violence. Chronos tais ce nom, cette malédiction, car généralement les gens le haïssent. Sa famille, son père, est le responsable de bien des malheurs, de plusieurs pertes humaines, et Chronos a repris le flambeaux, sans vraiment le désirer. Djalweïs, un nom qui est resté gravé dans les mémoires, un nom que jamais il ne se résoudra à partager et à faire perdurer. Chronos est bien décidé à être le dernier représentant de sa famille hantée.

Prénom: Quel prénom étrange il porte, ce jeune homme. Le prénom d'un dieu, un dieu puissant contrôlant le temps, vivant pour l'éternité, condamné à voir les années s'écouler. Était-ce une coïncidence ou une prédisposition? Non pas une coïncidence, jamais. On lui a donné ce nom en connaissance de cause : Chronos. Un jeune homme haïs avant même sa naissance, avant même sa conception. Et détesté par la majorité de la population une fois l'âge de raison. Chronos, un prénom que le principal concerné ne veut pas entendre, il le déteste autant que son nom. Il préfère de loin se donner un autre prénom, un autre nom, histoire de se faire passer pour ce qu'il n'est pas.

Surnom: Il y en a un qu'il utilise toujours, un autre prénom en quelque sorte. Quelque chose qui lui colle à la peau, comme une seconde couche. Il a fini par s'habituer, par l'aimer. Jusqu'à se faire appeler ainsi. Ce qui est assez contradictoire étant donné que ce surnom est bien plus reconnaissable que son vrai prénom. Nightmare. Autrement dit, Cauchemar. Réincarnation du mal, hantant les rêves des humains, nom qu'on prononce en frémissant, qu'on nomme pour faire peur aux enfants qui ne sont pas sages. Le premier qui l'avait nommé ainsi, était un camarade de Chronos, ami, compagnon d'infortune. Night a gagné ce second nom en revenant vivant d'une bataille où il aurait dû mourir. Peu blessé, il fut l'un des seuls survivants. Comme si les dieux avaient un autre projet pour lui, bien plus important. Et plus le temps passait, plus ce surnom prenait consistance. Un monstre était né. Une bête possédant un visage de jeune humain. Une créature pouvant être considérée comme la réincarnation du dieu de la guerre tant il était intouchable et puissant dans les combats. Nightmare... (ou plus simplement Night)

Age: Étrangement, malgré tout ce qu'il a vécu, Nightmare n'est pas bien âgé, son visage est encore juvénile, comme s'il n'était sorti de l'adolescence que depuis peu. Il n'a que dix-neuf ans, et il a déjà un vécu se que peu de gens peuvent se vanter d'avoir traversé. S'il n'a que dix-neuf printemps, mais en sa tête, il est bien plus vieux, bien plus mâture. Enfin... ça dépend des moments. Car après tout, malgré tout ce qu'on peut dire, il reste encore un peu enfant, il a encore besoin de s'amuser...

Pouvoir: Terre est son élément. Comme une prédisposition. Il était logique qu'il obtienne cette capacité au vu de la quiétude qu'il avait auprès de la nature, le respect profond qu'il avait pour elle. Selon lui, la nature, les animaux, les plantes, tout cela devait être protégé. Aujourd'hui, Nightmare est bien décidé à utiliser son don pour œuvrer pour elle, et pour être plus en harmonie avec ce qu'il a toujours considéré comme le bien le plus précieux. Les humains ne rentrent pas en compte, car il les considère depuis longtemps comme des objets, des choses qui vivent mais sans plus.

Sexe: Malgré la longueur de ses cheveux, il est bel et bien un homme. Si de dos on pourrait le confondre avec la gante féminine, de face, il est tout a fait reconnaissable. Bien que son visage soit fin et délicat, peu de gens se trompent.

Orientation sexuelle: Chronos ne s'est jamais posé la question, pour lui, ça a toujours coulé de source. Homme ou femme quelle différence ? Du moment que l'amour est là, présent, qu'importe les barrières et le regard des autres. Oui, Nightmare est bisexuel, enfin, c'est plus compliqué que cela. Disons que cela ne le dérange pas d'être avec des femmes, mais jusqu'à maintenant, il n'a couché qu'avec des hommes. Il ne sait même pas s'il a envie de "goûter" à l'autre genre. Disons que pour le moment, il recherche juste le calme et la stabilité avant de penser un peu à son cœur.

Physique: Nightmare est un jeune homme tout ce qu'il y a de plus fascinant. On le croise dans la rue, et les gens se retournent, non seulement à cause de l'expression qu'il aborde continuellement mais aussi à cause de la longueur spectaculaire de ses cheveux. Une couleur unique en son genre, et pourtant il n'a fait aucune décoloration, aucune teinture. Il est naturel au possible, ce qui le rend un peu plus... Spécial. Il possède une grande beauté, simple mais présente, tout bonnement magnifique et envoûtant. Il ne se cache pas mais ne se met pas non plus en valeur. Pour lui, cela a toujours été ainsi, quand on lui fait des compliments, il reste à sa place et répond d'un faible sourire. La vérité est que Chronos voudrait bien être un peu plus normal, dans son attitude et dans son physique. Ses cheveux sont donc d'une blancheur immaculée, pure, et parfois avec les rayons du soleil, des reflets métalliques apparaissent. Seulement, on a aussi l'impression qu'il est irréel, tel un fantôme. Il les tresse la grande majorité du temps, histoire de ne pas passer tout son temps à les coiffer, et surtout pour qu'ils ne fassent pas les poussières. Oui, ils touchent quasiment le sol quand il est debout. Et dans cet océan de clarté, une tâche de feu apparait, une mèche teinte d'un orange clair et sombre à la fois.
Son visage est incroyablement doux et fin pour celui d'un homme, et pourtant, on ne peut se tromper. Des traits délicats, et des yeux... Tout simplement magnifiques. D'un vert changeant mais stagnant le plus souvent sur la teinte de l'herbe fraiche. Des éclats argentés comme si le métal lui même y était venu se loger. Unique, simplement envoûtant, d'une profondeur sans limite, un gouffre dont personne ne ressort insensible. La seule chose qu'on puisse leur reprocher, c'est leur manque de vitalité, en effet, les yeux de Chronos sont vides de toute émotion. Juste deux orbes représentant un néant total. Mais parfois, un sentiment passe, une joie furtive, une douleur morale, ou la tristesse. Il faut savoir que la majorité du temps, les émotions qui s'y reflètent ne sont jamais vraiment heureuses. De plus Nightmare porte des lentilles pour que la couleur atypique de ses prunelles n'attire pas trop les regards. Peine perdue, le bleu qui les change le rend tout aussi attirant. Trop selon lui. Des lèvres rouges, tentatrices, qu'il n'offrira pourtant à personne. Il ne désire pas ou plus se lier avec des gens. Et pourtant, ceux qui ne le connaissent pas vont vers lui, trouvant en son jeune corps trop frêle, une proie de premier choix. Mais les apparences sont souvent trompeuses, car Chronos est tout sauf faible. Sous ses airs de jeune homme fragile, se cache une force hors du commun. Cela ne se voit pas, mais ses muscles se sont véritablement développés, ses coups de poings peuvent faire d'énormes dégâts à eux seuls. Mais Chronos n'utilise cette force qu'en dernier recours. Il n'a pas encore terminé sa croissance, après tout, il n'est pas encore tout à fait adulte, mais il mesure déjà un bon mètre septante pour un poids légèrement en dessous de ce qu'il faut. Il possède de nombreux tatouages, qu'il s'est fait à chaque événement qu'il pensait important dans sa vie. Heureux comme affreux, la signification de ces marques est connue de lui seul. L'un d'eux est situé sur son biceps, un tatouage tribal, magnifique et complexe, un autre à sa cheville, une marque, un mot gravé dans sa chair dans une autre langue. Le dernier et pas des moindres, se trouve sur sa nuque, l'enserrant, l'entourant. Un fil barbelé, noir et rouge, comme si son sang coulait encore aujourd'hui. Sa peau est d'une douceur incroyable pour un homme, pâle, presque maladif. Le fait est qu'il ne va pas souvent au soleil sinon il pourrait avoir un teint délicieusement halé... Il faut aussi savoir que "grâce" à son passé, ce jeune homme possède plusieurs cicatrices, surtout une ayant une forme spéciale : Signe de rébellion. Un huit couché, signification de l'éternité. Marque faite au fer rouge sur son omoplate droite par son père, comme pour lui signifier qu'il lui appartenait pour l'éternité.

Tenue vestimentaire: Comment dire? Chronos ne possède pas vraiment de style, il se fiche pas mal de ce qu'il porte, il prend les premiers vêtements qui lui passent sous la main. Que cela aille ensemble ou pas, il n'y fait pas attention. Il n'est pas le genre à se soucier de son apparence. Enfin si, un minimum, mais pas au niveau vestimentaire. Seulement... Même habillé des pires horreurs, on pourrait dire que cela lui va. Tout style et tout habit lui va comme un gant. Mais il ne faut pas non plus croire qu'il se fiche de se qu'il porte au point de mettre quelque chose de beaucoup trop grand ou trop petit. Ses choix se portent toujours sur des tenues lui permettant des déplacements vifs, quelque chose qui ne l'entrave pas. Généralement, il porte un pantalon de toile bleu foncé possédant plusieurs poches, où, bien entendu, est dissimulé des armes de tout type. Un Tee-shirt, qu'importe la saison, avec une veste sans manche. Il préfère généralement se vêtir avec de couleurs sombres, habitudes qu'il a pris... À cette période. Mais maintenant qu'il a dépassé ses évènements, il essaye de remonter la pente et de porter des choses plus joyeuses, plus... travaillées et belles. Il ne porte quasiment jamais de chaussure, préférant sentir sous ses pieds, le sol, l'herbe et le sable. Il préfère communier avec la nature. Il porte également plusieurs bracelets, en cuir renforcé, ça n'a pas l'air ainsi, mais c'est très résistant, en plus de l'élégance et de la touche fantaisiste que cela donne à son apparence, ça lui permet aussi de se protéger d'une attaque qu'il n'aurait pu éviter. Il porte continuellement son arme favorite sur lui, à sa hanche, telle un ceinture. C'est une simple chaine, finement ouvragée, terriblement belle, mais aussi meurtrière. Correctement utilisée, elle peut trancher les chairs et bien sûr, étrangler et entraver les mouvements d'autrui. Il lui arrive aussi de s'amuser à cacher sa chevelure avec un ruban, enfin plutôt une sorte d'écharpe, un tissu de soie ou autre matière réputée pour sa beauté.


Dernière édition par Chronos Djalweïs le Sam 14 Fév - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chronos Djalweïs
Habitant de l'île
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 26
Date d'inscription : 11/02/2009

Fiche du personnage
Vie privée:
Relations:
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Nihtmare [Chronos Djalweïs] --> terminée les amis! ^^   Sam 14 Fév - 17:09

Caractère: Comment dire? Comment décrire une personne qui n'a pas de caractère fixe? Enfin il a un caractère défini, mais il est très changeant, limite instable. À part cela, Chronos est quelqu'un de... Mystérieux. Oui vraiment, il parle peu, taciturne et lunatique. Il est très calme, même si parfois il peut être une vraie pille électrique. Il n'agit que rarement sur un coup de tête, préférant réfléchir avant de se jeter tête baissée dans telle ou telle situation. Mais... ça lui arrive aussi de ne pas réfléchir et de faire ce qu'il a envie. En fait c'est ce qui arrive le plus souvent. Il veut aller dans une forêt, il y va, sans se soucier de prendre de la nourriture ou du danger qu'il aura à affronter. Nightmare est très têtu, quand il a une idée, jamais il ne la laissera tombée, il tentera de trouver le meilleur moyen pour parvenir à ses fins, il peut même mettre tout réel sentiment de côté, capable de choses terribles si ça peut l'aider. Chronos est devenu un véritable mon à face humaine, en tout cas c'est ce qu'il pense, car il a abandonné toute humanité, il peut tuer femme et enfant, guerriers et innocents sans aucune hésitation. Alors que cela ne fera que renforcer le dégoût qu'il a pour lui-même. Ça conception du monde est différente des gens normaux, il a vu et connu des atrocités sans nom, et il est capable de les refaire ce qui le rend encore plus malade. Dans un autre sens, Nightmare est aussi très gentil, il peut se montrer très affectueux et protecteur envers ceux qui ont réussis à l'apprécier pour ce qu'il est, allant au-delà de la rumeur qui court sur lui.
Chronos ne désire plus se lier d'amitié ou plus avec les autres, ayant de mauvais souvenir et ayant souffert dans ses relations, il préfère vivre reclus avec le moins de relation et de liaison possible. Il est d'une curiosité incroyable, et il peut aussi se montrer très naïf, mais il ne faut surtout pas croire qu'on peut profiter de lui. Il est très intelligent, observateur, il sait aussi très bien manipuler, il est le genre de personne dont on ne sait jamais ce qu'il pense avant qu'il ne le dise. Il y a aussi cette touche de folie dans son caractère, son esprit à été brisé et personne jusqu'à aujourd'hui n'a jugé utile de le soigner. Il ne possède plus aucun sens du danger et pourtant son instinct de conservation est plus fort chez lui que chez n'importe qui d'autre. Il se laisse approcher et dès que la personne en vient à être trop proche, il s'éloigne et part, refusant à tout prix de faire à nouveau du mal. Il a réellement été traumatisé... Mais bon, c'est juste une esquisse, il est bien plus complexe et le décrire est simplement... impossible...

Qualités: C'est assez compliqué car toutes les qualités de Nightmare sont aussi des défauts... Il ne s'en rend peut-être pas compte mais c'est vrai, à tel point que certaines personnes ne peuvent le supporter tant c'est flagrant pour eux. La première qualité qui vient à l'esprit quand on pense à lui, c'est la vivacité de son esprit, son intelligence. Il a un sens de l'observation hors norme, il a apprit à tout voir du premier coup d'œil. Il a une très grande résistance à la douleur, ce qui en soit est normal au vue du boulot qu'il avait avant. Il est également d'une gentillesse remarquable... Quand il le veut. Les autres qualités... Sont assez faciles à trouver, mais pour cela, il faut lui parler. Et espérer qu'il vous réponde.
Défauts: Bizarrement c'est toujours plus simple de trouver des défauts que des qualités. Pour Night, il est évident que le mot : taciturne vient en première ligne. Il ne parle pas, où très peu. Il ne possède plus aucune notion du danger, il est capable de faire face à un lion enragé sans cillé. Alors qu'il possède à côté de cela, un instinct de survie hors du commun. Il y a un autre défaut qui horripile ceux qui l'apprécient: Chronos est de ces gens qui estiment que le monde se porterait mieux sans eux. Nightmare est convaincu qu'il n'aurait pas du naître et que sa présence sur terre est un affront aux êtres qui y vivent. Autre défaut encore: Son caractère changeant. Et la folie qui peut parfois le prendre quand on fait quelque chose qu'il estime de mal. Il peut aussi se montrer très rancunier et a une mémoire qui peut se montrer très sélective.

Aime: Chronos adore la nature, c'est sans doute la chose qu'il préfère en ce monde, ce pourquoi il vit encore. Enfin c'est exagéré, mais l'idée y est. Il veut protéger ce que le monde lui offre. Il aime également le calme et la sérénité, le silence. La lecture et la musique, l'art, il aime simplement les petits plaisirs de la vie, sans que cela ne se voit vraiment sur son visage. La solitude dans un certain sens, il a apprit à l'apprécier, une amie qui sera toujours là pour lui et qui ne le trahira jamais. Il lui arrive aussi de chanter, c'est toujours quand il est seul, quand le silence est parfait, comme pour remercier la nature, sa voix mélodieuse, sublime, s'élève et fait l'éloge de ce qu'il respecte le plus au monde. Ha oui, n'oublions pas: Sa liberté. Il y tient plus que tout. Il y a goûter une fois et maintenant il ne veut plus la lâcher.
N'aime pas: Il déteste par dessus tout son père. Mais de toute manière, cette haine n'a plus lieu d'être vu que le bourreau est six pieds sous terre. Nightmare déteste également qu'on ne respect pas les valeurs principales: l'honneur et le courage. Il déteste aussi le feu ou plutôt le fer brûlant. Ce qui n'est pas étonnant vu ce qu'on lui a fait. Il a besoin de grand espace vert pour se sentir à l'aise. A la limite de la claustrophobie. Il hais par dessus tout les braconniers, les gens qui se font de l'argent sur le dos de mère nature sans lui en demander la permission. Bon il est vrai que Chronos est un cas particulier car il demande toujours la permission à une plante avant de la cueillir, à un animal avant de le tuer, il s'excuse même. D'ailleurs il préfère ne manger que des végétaux, parfois de la viande. Il converse aussi avec les arbres... Donc, oui, il ne faut pas prendre ce jeune homme comme exemple. Il déteste les gens aussi qui ne se soucient de rien alors qu'à présent il en fait un peu partie. Il y a beaucoup d'autre chose qu'il déteste, et la liste serait trop longue à dire, surtout pour quelqu'un comme lui qui change sans arrêt.

Souvenir hanté: Son pire souvenir est probablement celui de ses onze ans, où son père massacra sa mère pour ensuite l'enlever et l'éduquer afin de faire de lui une parfaite petite marionnette. Un soldat, un guerrier puissant et sans cœur. Déjà qu'avant Chronos n'avait pas de bons souvenirs, mais à partir de là, son enfer a commencé. Au plus le temps passait, au plus il se rendait compte qu'il devenait la réplique exacte de son père, en "amélioré." Autre souvenir marquant de son existence, c'est lorsqu'il fut obligé de tuer la personne dont il était tombé amoureux. Et il a obéis, ne faisant même pas attention aux suppliques de son amant. Seulement aujourd'hui, ce visage le poursuit.
Secret: Il a plusieurs secrets, des faits de sa vie qu'il préfère oublier, occulter de sa mémoire à tout jamais. Le premier d'entre eux est qu'il est un enfant non désiré, un bâtard. Le deuxième est l'identité de son père qu'il ne révélera jamais de lui-même. Ou simplement son identité. Nightmare veut garder tout ce qui le concerne secret. Il taira le fait qu'il a été soldat dans son passé et que son père a abusé de sa mère pour tenter la même chose sur lui quelques années plus tard.

Dans quelle partie de l'île souhaitez-vous habiter?: Ouest bien entendu ( si possible, cela va sans dire XD) car selon lui c'était l'endroit le plus calme qu'il pouvait trouver, avec les grottes où il pouvait aisément s'isoler. Que rêver de mieux? Ha oui, il est souvent en vadrouille, pour trouver un endroit plus verdoyant.

Autre chose à ajouter: hum... rien pour le moment... ça viendra sûrement avec le temps ^^ En passant, merci à ma choucroute de m'avoir montré le fofo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serya Shiroi
Habitant de l'île
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 25
Date d'inscription : 11/02/2009

Fiche du personnage
Vie privée:
Relations:
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Nihtmare [Chronos Djalweïs] --> terminée les amis! ^^   Sam 14 Fév - 20:11

Welcome

Chronos =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chronos Djalweïs
Habitant de l'île
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 26
Date d'inscription : 11/02/2009

Fiche du personnage
Vie privée:
Relations:
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Nihtmare [Chronos Djalweïs] --> terminée les amis! ^^   Sam 14 Fév - 23:04

Histoire: Tout commence bien avant la naissance de Chronos, lorsque d'une nuit pluvieuse, Elidor fut envoyé en mission avec une garnison d'hommes aguerris. Oui, Elidor est le père de Nightmare et il était soldat. Enfin il était colonel, mais son grade aussi important qu'il était, ne l'empêchait pas de recevoir des ordres venant d'un quelconque supérieur. Cette fois-ci, Elidor devait "visiter" une bourgade perdue au milieu de nul part. Plantée au milieu d'un espace vert, au milieu d'une montagne, le village était paisible et ne s'attendait pas vraiment à recevoir la visite de l'armée. Surtout pas de cette armée. Effectivement, elle était réputée pour ne posséder aucun cœur, obéir et c'est tout. Ceux qui la composait, étaient des parias, des rebuts de la société, pas bien malins, ils voyaient en ce travail, un bon moyen pour s'amuser et de gagner de l'argent sans rien faire. Le colonel était sans doute la pire crapule que ce groupe pouvait compter, et arrivant dans ce village, il se dit immédiatement que les possibilités d'amusement pouvaient être réduites. Alors il allait créer lui même ce qui manquait. Le mot sérénité fut balayé par un souffle de mort et de sang, d'atrocités et de larmes. L'ordre qu'avait reçu Elidor était de soumettre cette bourgade, à n'importe quel prix. Mais ceux qui résidaient là n'avaient pour la plus part, jamais tenu d'armes. Ce fut un massacre. La grande majorité de la population fut exterminée et le reste n'avait plus le cœur de lutter. L'armée avait gagné. Mais cela ne leur suffisait pas. Pas à lui en tout cas. Dans les prisonniers, il trouva une jeune femme belle comme le jour. Ou la nuit. Elle était une pure merveille. Altéa... Jeune femme n'ayant encore jamais connu l'amour et qui pensait que sa vie ne serait jamais un enfer. Quelle erreur. Elidor jeta son dévolu sur elle et... Et fit ce que tout rustre pouvait faire à une femme lorsqu'il était en proie à la frustration. Il n'était même pas intéressé par elle, c'était juste pour passer son temps. Pour détruire une vie en plus. Comme s'il n'en avait pas assez avec son épouse... Elidor, après le méfait accomplis, sortit de la maisonnette, laissant derrière lui, le corps nu et souillé d'une femme brisée. Les jours passèrent et l'armée quitta le village, jugeant que toute rébellion avait été amputée. La bourgade avait littéralement été détruite, seuls quelques survivants subsistaient, tels des fantômes ayant tout perdu, ils erraient à la recherche d'autres personnes, dans l'espoir insensé de trouver d'autres survivants. Mais rien. Et Altéa, la jeune beauté, était à présent fanée, détruite de corps et d'esprit, elle ne supportait plus la vie. Elle voulu mettre fin à ses jours lorsqu'elle vit son ventre s'arrondir, présage d'un enfant grandissant en elle. Son enfant. Et celui de ce monstre. Mais on l'empêcha de faire l'irréparable. Si elle ne voulait pas de cet enfant, elle pouvait très bien le tuer après sa naissance. Et elle capitula. Durant neuf mois, elle supporta cette présence en elle, cette chose qu'elle n'avait pas désiré et qui était l'incarnation même de sa souillure. Et la grossesse arriva à son terme, elle accoucha d'un garçon aux yeux unique, un enfant qui serait à n'en pas douter, une véritable beauté. Elle n'eut pas le cœur de l'achever. Il était son fils, quoi qu'elle puisse en dire. Elle pouvait le garder en vie, mais n'était pas obliger de l'aimer.

Elle s'occupa donc de lui, elle le gardait en vie, mais ne l'aimait pas, se contentant de le considérer comme un simple objet. Aucun amour ne se lisait dans les prunelles d'Altéa et pourtant l'enfant adorait sa mère. Comme s'il donnait l'amour pour deux. On l'avait nommé Chronos, signe d'éternité. Il était l'enfant du malheur, celui qui était né après la catastrophe, celui qui resterait dans les mémoires. Cet enfant bien que très jeune, se rendait bien compte qu'il n'était jamais le bienvenue, que personne ne désirait le voir. Et il accepta cela, sans savoir, sans comprendre pourquoi il était le centre de tant de haine. Les habitants l'avaient simplement choisis pour libérer leur colère. S'ils ne le touchaient pas, ils lui faisaient comprendre qu'il était quelque chose d'abjecte. De ses yeux d'enfant, il voyait le village se reconstruire doucement, des personnes arrivant, des gens venus pour les aider et décider à rester là, trouvant que malgré ce qui s'était passé, cet endroit était magnifique. Et plus le temps passait, plus les habitants considéraient l'enfant comme un monstre. Un enfant bien trop beau pour être réel et qui surtout, ne ressemblait à personne. Chronos allait à l'école, était studieux, bien plus que les autres élèves, en avance sur eux, il ne forçait jamais, mais travaillait pour que Altéa le remarque. Mais cela ne fonctionnait jamais. Sauf un jour. Alors que l'enfant allait avoir sept ans. Un camarade de classe osa manquer de respect à Altéa. Ce camarade l'avait insultée devant Chronos en classe, et le jeune enfant entra alors dans une grande colère. Il ne supportait pas qu'on ose dire du mal de cette femme si douce qui veillait sur lui alors qu'elle le détestait. Se fut la première fois que Nightmare se battit. Et il remporta le "combat" haut la main. Comme si il était prédestiné à être quelqu'un qui se battait. Le soir venu, Chronos raconta tout à sa mère et pour la première fois depuis sept années, il vit une lueur de reconnaissance dans les yeux bleus de sa mère. à partir de ce jour, Altéa tenta de faire plus attention à son fils et se rendit compte qu'elle avait raté beaucoup de choses, qu'elle aimait bien ce jeune garçon, un peu fantaisiste mais vraiment gentil. Il ne se formalisait jamais des traitements qu'on lui infligeait, mais dès que cela la concernait, dès qu'on lui manquait de respect, le petit homme devenait une véritable furie. Le temps continua à passer et Chronos brillait toujours autant par son intelligence, il était également d'une force surprenante pour son âge. Son évolution continua, tant de corps que d'esprit. Plus mature que la plus part de ses camarades, il avait conscience de choses que les autres ne voyaient pas. Rejeté depuis sa naissance, il comprenait ce que voulait dire le mot solitude, le mot souffrance. Mais il savait aussi que le mot pardonné devait être utilisé. Sauf pour une personne. Elidor. Oui Altéa lui en avait parlé, faisant naître dans le cœur de cet enfant, une haine peu commune. Un seul désir, venger sa mère. Chronos apprit également à aimer la nature, il restait souvent dehors, faisant l'école buissonnière. Il était assez malin pour rater les cours sans problème, alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chronos Djalweïs
Habitant de l'île
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 26
Date d'inscription : 11/02/2009

Fiche du personnage
Vie privée:
Relations:
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Nihtmare [Chronos Djalweïs] --> terminée les amis! ^^   Sam 14 Fév - 23:09

...Alors comme si cela ne suffisait pas, le jour de ses onze printemps, la cloche d'alarme sonna, une armée approchait. Encore une. La même qu'il y a un peu moins de douze années. Chronos se précipita jusqu'à sa demeure, cherchant sa mère. Qui voulu le sauver en le cachant sous une trappe. Mais cela ne servit à rien. Elidor était de retour et cette fois, il éradiquerait la moindre vermine pullulant dans ce village qui avait osé se redresser. Et la première victime serait cette beauté qu'il s'était approprié il y a de cela, bien longtemps. Le premier cri d'agonie et de souffrance déchira le silence pesant de la bourgade, un hurlement qui donna le signal. Ils pouvaient commencer. Et Chronos, enfermé dans sa petite cachette, voyait entre les planches, la silhouette d'un homme, penché sur celle de sa mère gémissante. Un nouveau hurlement trancha, déchirant cette fois, les tympans de l'enfant. Ça y est, une fois de plus, il se transformait en cette petit furie qui ne viendrait cette fois pas à bout de son adversaire. Il sauta hors de sa planque, et se précipita vers l'homme qui était son père. Bien sûr il ne le savait pas. Aucun des deux ne savait qu'ils partageaient le même sang. Seulement Elidor voyait son sadisme revenir au galop. Il demanda à deux gardes de retenir le jeune fou, et il s'en donna à cœur joie. Il brisa non seulement le corps de la jeune femme, mais aussi l'esprit de Chronos qui hurlait pour qu'on laisse sa mère et qu'on le prenne à sa place. Mais personne ne l'écoutait. Seule sa mère arrivait entre deux cris, à lui demander de fermer les yeux. Mais il n'obéissait pas, il fixait chaque geste d'Elidor, gravant ces horreurs dans sa mémoire d'enfant. Il regarda le massacre lent et douloureux de sa mère, la souillure dont elle était victime pour la seconde fois et Chronos, pour la première fois de sa vie, voulu détruire quelqu'un.

Lorsque tout fut fini, Elidor prit la décision de prendre ce jeune homme sous son "aile" Il allait l'éduquer et faire de lui un véritable soldat. Il serait un chef d'œuvre, une véritable machine à tuer. Elidor en était persuadé, ce gosse serait capable de grandes choses. Et c'est ainsi que Chronos fut le seul et unique survivant de cette attaque qui ne dura que deux jours. L'enfant, complètement anéanti, se jura d'obéir à cet homme pour pouvoir le tuer plus tard, de ses mains. Nightmare apprit grâce à cet homme, à contrôler ses émotions, à devenir insensible, à devenir fort. Entraînement sur entraînement, l'enfance de cet enfant fut littéralement détruite. Il n'avait sa place que sur les champs de batailles, et même là, il se rendait compte qu'il n'était pas désirer, considéré comme un poids mort par les autres. Il dû faire ses preuves, et à quinze ans, il participa activement à une mission de "reconnaissance." Ça là qu'il reçu enfin le mérite qui lui était dû. À partir de ce jour là, il suscita aussi la convoitise de certaine personne. Dont son propre père. La force et la beauté de Chronos ne cessait d'évoluer, seulement, un regard suffisait aux gens pour les éloigner. Un regard dépourvu de toute émotion humaine. Un simple regard vide...

Les batailles se succédaient apportant avec elles, leur lot de morts. Mais chaque fois il revenait vivant, vainqueur. Un dieu de la guerre était né. Fait et conçu pour tuer. Une créature abjecte ayant perdu toute humanité. Enfin c'est ce qu'on pense car il était encore capable d'aimer. Il tomba éperdument amoureux d'un garde avec qui il décida de se lier. Seulement son père, Elidor l'apprit quelques semaines plus tard et pour faire comprendre que son fils était "une propriété privée" il obligea Chronos à tuer son amant. Et il le fit, craignant la colère de son géniteur. Aujourd'hui encore, ce visage suppliant le hante durant les nuits. Suite à cet évènement, Chronos tenta de fuir l'armée, mais à nouveau Elidor fit preuve d'une incroyable perspicacité. Visiblement il avait eu vent de la tentative de trahison de son meilleure lieutenant colonel. Il stoppa sa course et le reconduisit au camp, l'attacha à un poteau et devant toute les troupe, fit brûler un fer rouge, pour graver à même la chair de son fils, le huit de l'éternité. Il lui appartenait et pour toujours. Elidor n'aimait pas son fils, car oui, il l'avait deviné, mais il n'acceptait pas que quelqu'un d'autre s'approprie ce qui était à lui. La nuit qui suivit, Elidor tenta sur Nightmare ce qu'il avait fait sur Altéa comme pour lui prouver une fois de plus qui était le maître. Et Chronos le lui montra. On ne l'avait pas surnommé Nightmare pour rien. Malgré la douleur que lui procurait sa brûlure, malgré l'environnement où il était, il tua, ou plutôt tortura son propre père jusqu'à ce qu'il demande pardon. Et la seule chose que répondit Chronos fut:

"Pas de pitié, c'est toi qui me l'a apprit. Adieu, monstre."

Suite à cela, Chronos fut obligé de fuir à nouveau le camp. Il avait tout le monde sur le dos, nul part où aller. Tout le monde le détestait, il avait commit trop de mal, jamais il ne se ferait pardonner. Pas de pardon pour les monstres. A dix-huit ans, ce jeune homme ne possédait plus rien, plus de famille, pas de maison et la seule chose qu'il savait faire, c'était tuer. Il vécu toujours comme un paria, reclus et rejeté de la société durant un an, et surtout, recherché par les "siens" pour être châtié. Il apprit un peu par hasard qu'on était sur ses traces, qu'ils n'allaient pas tarder à le trouver et sans doute à le tuer. Lui le dernier survivant. S'il était décidé à ne pas faire perdurer son nom, il était aussi décidé à ne pas se faire tuer par ceux qui lui avaient tout enlevé. Il fut donc contraint à fuir une nouvelle fois. Il ne voulait pas les tuer, il voulait simplement vivre calmement. Alors la seule chose à laquelle il songea, ce fut à la mer. Il prit donc place sur un bateau, il paya la traversée, et fut accepté en tant que clandestin. C'était un bâteau des plus rustiques, dont l'hygiène était effroyable, mais pour un garçon qui avait vécu huit années dans l'armée, c'était supportable. La nourriture était infecte et probablement inapte à la consommation, mais il se nourrissait, peu, mais il mangeait. Il ne se mêlait pas non plus aux matelots, faisait ce qu'on lui demandait avec plaisir: être invisible. Il restait dans sa « chambre » seul et sans compagnie. Cela lui allait. Mais rester une semaine dans cet endroit exigüe et nauséabond était trop pour lui. Alors, une nuit, où tout l'équipage dormait, le jeune homme sortit des cales pour respirer l'air frais. Il pleuvait abondamment et le brouillard se levait. Mais qu'importe. Il pouvait à nouveau sentir le vent contre son visage, respirer la liberté. Aucune contrainte, il était là vivant, pouvant essayer d'oublier le passé inoubliable. Il s'assit devant le pont, mais ce qui suivit le laisse dans le flou, il ne sait pas comment c'est arrivé, mais toujours est-il qu'il perdit connaissance pour se réveiller cuisant sur une île, au bord de la plage.

Il ne connaissait strictement rien de là où il était, de plus il n'y avait aucune trace du bâteau. Alors il pensa qu'on l'avait assommé avant de le jeter à la mer. Mais encore une fois il était en vie, comme si la faucheuse se refusait à le prendre. Il apprit plus tard l'histoire ce cette île, enfin, l'histoire dans les grande ligne, car il ne c'est pas attardé auprès des gens. Vivre reclus était la seule chose qu'il voulait. Et communier avec la nature puisque visiblement son don était celui de la terre... ( ce qu'il ne sait pas encore, mais il va le découvrir très rapidement! Enfin, ça ne change rien, il veut être proche de la nature pour le moment, histoire de se calmer.)

[J'en serais venu à bout de cette fiche!!! Hum... donc en espérant qu'elle vous plaise autant qu'elle a plu à Choucroute, que je remercie car elle à eut la patience de corriger mes superbes fautes! (maudit sommeil qui me fait écrire océan avec un "t")]


Dernière édition par Chronos Djalweïs le Sam 14 Fév - 23:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyuri Ariyoshi
Fondatrice
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 27
Date d'inscription : 08/02/2009

Fiche du personnage
Vie privée:
Relations:
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Nihtmare [Chronos Djalweïs] --> terminée les amis! ^^   Sam 14 Fév - 23:12

Bienvenue parmi nous naufragé! x)

Très jolie fiche =D Malheureusement je n'aurais pas le plaisir de la lire ce soir T_T
*j'ai quelques devoirs qui m'attendent et les yeux à moitié ouvert...*

En tout cas ça fait toujours plaisir de voir d'aussi belles fiches =)

Bah... Riien d'autres dire =3

Je te valides ! =D

Amuses-toi bien et bon RP sur l'île =)

_________________

Were am I?

Thanks Shirou-chou =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alecia Deveria
Habitant de l'île
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 26
Date d'inscription : 10/02/2009

Fiche du personnage
Vie privée:
Relations:
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Nihtmare [Chronos Djalweïs] --> terminée les amis! ^^   Dim 15 Fév - 10:08

Kikiiiiiiiiiiii ! Comment tu vas mon kiki ? *hum ? Vengeance ! Toi qui veux m'appeler tartiflette je me venge ! >____<*

Oui, j'aime ta fiche et...j'aime aussi tes fautes qui ont d'ailleurs réussit à me donner mal au ventre...j'ai les abdominaux en compote tellement j'étais morte de rire XD.

J'espère que tu t'amuseras bien Nono Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jouhatsu.forumactif.org/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nihtmare [Chronos Djalweïs] --> terminée les amis! ^^   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nihtmare [Chronos Djalweïs] --> terminée les amis! ^^
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forgotten Heaven :: Présentations :: Garçons-
Sauter vers: