Forgotten Heaven

Naufragé de n'importe quel océan, vous voici maintenant sur une île abandonnée depuis des lustres... NC-15
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ¤ Jian Li Cheng ¤

Aller en bas 
AuteurMessage
Jian Li Cheng
Habitant de l'île
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: ¤ Jian Li Cheng ¤   Jeu 12 Mar - 13:49

Nom: Cheng

Prénom:Jian Li

Surnom : Lián qui signifie Lotus, ce surnom à été donné à Jian Li à sa naissance par son père. Emblématique sacré dans la religion Bouddiste, c’est l’unique plante aquatique. Il connote l’idée de la légèreté de la fleur s’élevant au dessus de l’eau. On l’assimile très régulièrement à cette fleur pour son caractère et ses traits du visage.

Age: L’adolescente est à peine âgé de 17 ans

Pouvoir: Son pouvoir est l’Eau, on peut d’ailleurs faire un parallèle avec son surnom « Lotus »

Sexe: Féminin

Orientation sexuelle: Hétéro'

Physique: Dès votre première rencontre avec Jian Li du moins si vous avez cette rarissime occasion, vous remarquerez immédiatement l’expression triste et fermée de son visage qui montre clairement qu’elle n’est pas du tout facile à aborder. Ses yeux de couleurs marron clair et leur ton rajoute à son visage un air serein. Ayant de fines lèvres rosées, celle-ci ne bouge que lors de situation un peu spéciale c'est-à-dire lorsque la jeune fille souhaite dire un mot ou même une simple phrase. Quand ce n’est pas le cas donc très régulièrement elle ne desserre pas une seule fois les lèvres. Le silence dont elle fait preuve est sa principale caractéristique.Il est donc difficile de savoir ce qu’elle pense ou encore ce qu’elle ressent, de savoir si elle est heureuse ou en colère bien sur beaucoup élimineront le mot « joyeuse » de leur vocabulaire pour la désigner. Ceux qui la verront n’imagineraient même pas une seconde cette adolescente prospère. Cependant cette façon d’être lui vient évidement d’une personne qui n’est d’autre que son père. La seule différence que l’on pourrait leur donner et au niveau du physique. Car sur tout les autres point, Jian Li ressemble à deux gouttes d’eau près à sa mère. Mis à par le caractère et les tonalités de son visage, l’adolescente possède beaucoup de caractéristique similaire à celle de sa mère. Tout d’abord son teint d’une blancheur comparable à cette de la lune puis la forme même de son visage, malgré les quelques différences. Comme la couleur de ses yeux ou encore de ses cheveux qui sont marrons foncés avec de léger reflet bordeaux. Ils recouvrent une bonne partie de sa tête, sont d’une grande finesse et lui tombent jusqu’aux fesses. Ils sont d’ailleurs dotés d’une longueur importance contrairement à sa mère qui les portés court et très noirs .Mettons à présent les traits du visage de côté pour se concentrer sur son physique qui ne laisse rien paraître sur son caractère. Jian Li est une jeune fille d’une taille honorable, avec ses 1 mètres 73, C’est une fille d’une assez grande taille. Son teint blanc n’est pas seulement valable pour son visage mais aussi pour le reste de son corps, que l’on peut associé à la pureté. Pour le reste la brune n’a pas de signe particulier si ce n’est qu’elle est plutôt fine avec des formes correctes.

Tenue vestimentaire: Jian Li en plus d’avoir un caractère particulièrement morose, est également une jeune fille simple qui reste malgré tout féminine. Adoptant des tenues comme toutes les autres filles, comme des jupes, ou des robes. Ou encore des tenues colorées comme du rouge, ou du orange, ou du bleu bien que le blanc soit principalement présent sur ses vêtements. Ce qui met bien sur encore plus en valeur son teint, le blanc n’est valable cependant que pour les tenues de villes car habituellement, la brune porte des tenues traditionnellement chinoises. La robe chinoise est le meilleur exemple de sa panoplie, que ce soit celle de cérémonie ou celui d’entraînement d’arts martiaux. En effet, l’adolescente est très attachée aux valeurs chinoises étant donné que la famille Cheng décida de garder certaines traditions ancestrales afin de les associés à leur mode de vie qui est également traditionnel. En outre, ces commodités Jian Li porte surtout des robes simples et légères lui arrivant jusqu’au genou et ça quelque soit la saison. Il lui arrive également comme tout personne normal de porter des tenues plus couvertes comme des pantalons accompagnés d’un pull. Pour ce qui est de recouvrir les pieds, la brune se chausse de tongs ou de ballerines, d’accessoires simples donc. Sinon il n’y a rien d’autre de particulier. Au niveau de la coiffure, la jeune fille lâche très souvent ses cheveux. Sinon on ne trouve chez elle aucun autre accessoires, ni bijou, ni boucle d’oreille ou quoique ce soit d’autre.

Caractère : { Qualités & Défauts}
Suite à sa description physique, on peut juger immédiatement que Jian Li n’est pas une fille très bavarde , ne parlant pas à n’importe qui et dans n’importe quelles circonstances. Pour l’adolescente utiliser sa salive ne se fait que quand cela est nécessaire. Vu comme ça, on pourrait la prendre pour une fille insociable on peut même dire que c’est carrément le cas. Elle ne s’exprime pas beaucoup ce n’est pas pour autant une fille timide et réservé car pour elle discuter avec un étranger n’est pas une difficulté ou encore un problème. Et ça grâce à son éducation dès son plus jeune âge, ses parents ont voulu qu’elle parle le mieux possible. Mais ce n’est pas seulement du à cela, les activités de son père et leur environnement l’on contrainte à parler fermement et formellement. Lorsqu’elle côtoie un groupe de personne, elle s’exprime avec une aisance très impressionnante. Ce qui à tendance à surprendre les gens qui, on la chance de l’entendre. Malheureusement peu de gens on eu cette occasion puisque que l’adolescente n’a pas tendance à dialoguer avec autrui. C’est aussi une fille très persuasive qui arrive facilement à convaincre les gens ou encore à leur faire croire n’importe quoi. Quand elle se décide enfin à parler, celle-ci utilise son art de dialoguer, elle ne montre évidement ce côté de sa personnalité que lorsque cela est utile. Il est donc très rare de voir une Jian Li sympathique, faisant attention aux gens qui l’entoure. Tout ça fait donc qu’elle n’à pas beaucoup d amis et de relation avec les autres. On peut alors penser qu’elle n’a aucunes qualités mais heureusement chaque être humain en possédait au moins une même notre grande brune. Elle n’est pas aussi froide et sans sentiment qu’on pourrait le penser. Car bien que sourire chez elle est presque devenu un mot complètement inconnu, il y’a quand même eu une époque où la brune souriait. Sa mère est l’unique personne qui arrivait à la faire afficher un soupçon de gaieté, dans cet univers. Sa douceur et sa présence ont eu un effet positif sur elle. Lui redonnant quelque peu le goût des bonnes choses même si ce n’était que pendant une seconde. Ca ne s’applique bien sur qu’à sa mère et donc on ne peut pas le voir comme une qualité.

Malgré son côté renfermé, elle reste une personne calme qui fait toujours en sorte de ne pas s’énerver en tout cas le moins possible. Garder son sang froid est une des choses qu’on lui enseigna étant plus jeune, et encore un point commun avec son cher père. C’est également une fille très vigilante, qui à tendance à se méfier des gens qu’elle ne connaît pas. L’univers dans lequel ses parents l’ont fait vivre, a développé chez elle une grande méfiance du coup, elle fait très peu confiance. Ceux qui tenteront de sympathiser avec elle devront être très patient. La raison ? Des boulets dans sa vie, très peu pour elle et ceux ayant un penchant pour la trahison encore moins. Lorsqu il lui arrive d’accorder sa confiance, événement rare jusqu’à maintenant, Jian Li se comporte un peu différemment même si ses mauvais côtés ressortent toujours. Créée une amitié avec elle ne sera pas chose facile, comparable probablement à un supplice pour les moins courageux. Une de ses plus fréquentes habitudes est d’analyser les gens et de prendre la première impression en compte. La première est souvent la bonne comme on dit, et une personne lui donnant une mauvaise impression n’aura sûrement pas la chance de la revoir un jour. Les moindres paroles, et gestes sont pris en compte ainsi que le physique mais beaucoup moins que le reste, tout cela lui permet d’obtenir des informations très utiles qu’elle pourrait utiliser à tout moment. Sans compter le caractère extrêmement important, encore une fois ci celui-ci ne lui plait pas du tout cette personne ne peut espérer lui adresser la parole. De plus, une personne ayant plus ou moins le même caractère qu’elle ne sera pas nécessairement apprécier de la jeune fille. La brune est donc une personne très compliquée se fiant même à la moindre réaction de diverses situations pour se renseigner. En résumait, il est assez difficile de comprendre Jian Li et de faire parti de son entourages.

Aime: Jian Li affectionne tout particulièrement les arts martiaux comme le kung fu, qu’elle pratique depuis son plus jeune âge. Ce fut tout d’abord par culture puis au fil du temps pour se défendre et se protéger d’éventuellement agresseur. Grâce à un professeur particulier, elle pu apprendre des techniques diverses comme des techniques de postures des jambes qu’elle maîtrise plus bien comme le Chong Yok « coup de pied latéral » et le Ding Yok « coup de pied circulaire ». La brune apprit également des techniques d’attaque avec des poings comme le Peng Choy « le poing direct » et le Bao Jong « coup de coude ». Pendant ses années, elle atteignit un niveau satisfaisant, même très bon. Elle reste cependant en apprentissage pour peaufiner sa technique. En plus des arts martiaux, l’adolescente pratique la calligraphie un art chinois très délicat et très populaire en Chine. Une activité qu’elle pratique un peu chaque jour afin d’atteindre le niveau de sa mère et de sa grand même. Car cette art se transmet de générations en générations depuis des lustres, il donc important qu’elle le maîtrise.Pour finir Jian Li pratique l’art de l’éventail, qui est utilisé dans les arts martiaux mais qui a aussi une expression artistique, raffiné et élégante car il symbolise l’art de vivre. En outre ses activités, la brune préfère rester seule dans des lieux calmes à regarder le nuage et tout ce qui l’entoure.

N'aime pas: Pour ce qui est de ce qu’elle n’aime pas, on peut commencer par les individus. Mais pas n’importe lesquels, elle , c’est plutôt le genre prétentieux, agaçant, collant et trop sympathique pour être honnête. En clair voilà les principales personnes qu’elle n’apprécie gère ce n’est pas pour autant qu’elle apprécie les autres. La compagnie se n’est guère son « truc ».. C’est une fille qui n’aime pas sortir préférant largement rester chez elle loin de tout contact avec le monde extérieur. Pourtant, elle n’a pas plus de relations avec sa famille, particulièrement avec son père qu’elle déteste par-dessus tout pour son absentéisme et sa trahison. A ses yeux, il est responsable de tous les problèmes de cette famille.

{L'histoire à suivre}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jian Li Cheng
Habitant de l'île
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: ¤ Jian Li Cheng ¤   Sam 14 Mar - 17:57

Histoire:Il devait être 20h00, la nuit était tombée sur la ville de Canton plus tôt que d'habitude à cause de la pluie qui ne cessait de tomber depuis ce matin. Dans un quartier un peu plus éloigné du centre ville, on distinguait très bien la belle et grande maison de la famille Cheng. Une des familles les plus riches de la région et peut-être même l'une du pays. Evidement leur demeure n'était pas une simple maison mais une vraie résidence privée. Ce soir là, c'était éclairé de partout et il y avait pas mal d'agitation. Les membres du personnel de la maison couraient dans tous les sens. La cause de tout cela ? Mme Cheng était en train d'accoucher et il était apparemment trop tard pour l'amener à l'hôpital le plus proche. La seule solution, était d'accoucher à domicile avec l'aide des femmes de chambres. Son mari qui n'était pas encore rentré, venait à l'instant d'être mis au courant, malheureusement la jeune femme ne pouvait attendre plus longtemps. Ca avait déjà commencé, et le travail devait se mettre en route. Après plusieurs minutes interminables et de nombreux efforts, Mme Cheng donna naissance à son premier enfant, une magnifique petite fille. Un instant de bonheur inoubliable, elle ne put s'empêcher de pleurer en voyant cette être adorable se tenir dans ses bras, qu'elle ne cessa de couvrir de baiser et de câliner. Trente minutes plus tard, Mr Cheng arriva à enfin au domicile famille, il sortit de sa voiture précipitamment et courut vers la porte d'entrée. Pour ensuite monter les marches qui menaient à l'étage quatre à quatre, une fois arrivée dans la chambre où se trouver sa femme et le personnel il découvrit sa fille pleurant et criant. Immédiatement il courra au chevet de sa femme et de sa fille les embrassant chacune sur le front. Jamais Mr Cheng ne connut un bonheur aussi grand depuis sa rencontre avec sa femme. Ensemble ils décidèrent ensuite d'appeler leur fille : Jian Li.

La famille Cheng était une famille chinoise très fortunée, avec des ancêtres ayant beaucoup influencés le pays. Le père de Jian Li , Yu Ji Cheng de part son père, avait hérité dès ses 27 ans de l'entreprise familiale avec son frère jumeau Wei Li Cheng et se retrouvèrent tout deux à la tête de la famille. Il devint très vite un homme d'affaire très réputé. Ses affaires se portaient particulièrement dans le tourisme, où leurs entreprises délocalisées énormément dans de nombreux pays comme l'Europe ou l'Amérique mais bien sûr aussi en Asie. Les sociétés Cheng firent aussi des tentatives dans d'autres services comme la restauration ou le commerce. Ce fut d'ailleurs un vrai succès. Ensemble les frères Cheng avaient réussi à bâtir un vrai empire grâce à leur esprit d'équipe et le sens de la famille. Sa mère Xia Yin Cheng, venait une famille de fonctionnaire qui vivait dans la campagne. Ayant concrétisé ses rêves d'enfance, qui était en autre de vivre en ville et de travailler pour quelqu'un d'important, à l'âge de 22 ans elle se retrouva secrétaire dans l'entreprise Cheng qui se tenait à Hong Kong. Ce fut alors à cette époque que Yu Ji et elle se connurent et tombèrent amoureux. Malgré les différences de classes sociales et la situation patron / employé cela ne les empêcha pas de se marier deux ans plus tard. A présent, la jeune femme n'exerçait plus aucun métier, le reste de son temps elle le passait s'occuper de l'éducation de sa fille. La chose la plus importante à ses yeux, car elle voulait absolument que sa fille réussisse et autant que son père. Et pour cause, étant une famille très fortunée et très attachée aux coutumes traditionnelles ils décidèrent de lui offrir une éducation centrée sur ces coutumes.

Mais avant tout, une éducation digne de leur famille était prioritaire. Sa mère engagea des professionnels de diverses disciplines pour lui apprendre tout ce qu'il fallait savoir. Jian Li n'eut jamais l'occasion d'aller à l'école et de se faire de quelconques amis. Ses journées, elle les passées dans un premier temps à étudier et à apprendre les bonnes manières, puis dans un second à apprendre les arts martiaux, et les arts chinois. Elle vécut donc une enfance assez particulièrement. Quelques années plus tard, Mme Cheng retomba enceinte se qui changea la donne quant à l'héritage des entreprises puisqu'il était préférable que celle-ci soit dirigées par des hommes. Beaucoup crurent en la venue d'un garçon mais ce fut une fois de plus une fille pas au plus grand malheur. Dans leur famille une naissance était toujours un bonheur et ils se firent un plaisir d'accueillir Liu Cette naissance allait permettre à Jian Li d'avoir une vie moins solitaire et de passer du temps avec quelqu'un. Les années qui suivirent permis aux soeurs Cheng de grandir et de créer des liens très forts entre elles. A cette époque la brune était déjà une petite fille froide qui ne souriait pas souvent mais elle tentait de faire des efforts avec sa soeur comme elle le faisait avec sa mère .Pour ce qui était de l'héritage, puisque Yu Ji et Xia Yin Cheng n'avaient eu que des filles, cela entraîna des changements. La famille Cheng après mûres réflexions décida que l'aînée c'est-à-dire Jian Li hériterait d'une partie de l'entreprise. L'autre reviendrait à son cousin Kyosuké Cheng fils de son oncle Wei Li et de sa tante Inoue. C'était un garçon de son âge qu'elle voyait très régulièrement à cause du travail de leurs deux pères.

Mis à par le fait qu’ils soient de la même famille, Jian Li n’avait pas beaucoup de relation avec son cousin .La seule exception était Hanae avec qui la brune arrivait à échanger quelque mot, probablement étais-ce du à l’unique écart qui les séparées ou le fait qu’elle soit une fille tout comme elle. Pour autant, elle essayait de rester en bon terme avec eux car dans les années à venir ils travailleraient ensemble et ils restaient des membres de sa famille. Car malgré tout, ils faisaient toujours l’effort de venir lui rendre une petite visite, un geste qu’elle appréciait tout de même. Bien que cela lui paru difficile pendant plusieurs années, elle finit par comprendre qui il était préférable de les voir comme des amis. Parce qu’au final, la brune avait eu besoin d’amis et cela durant une période assez critique. Certes, leur famille était riche et faisait des profits dans le monde mais l’argent était loin de faire le bonheur à commencer par celui de Jian Li et de sa mère. Etre codirecteur d’une entreprise s’était bien beau mais il y’ avait des conditions comme voyages sans arrêt à travers le pays si ce n’est dans les autres. En tout cas c’était le cas du père de Jian Li, sur les sept jours de la semaine il n’était présent que sur un seul jour. La raison était qu’il devait sans arrêt s’occuper de « chose importante », chose qui l’était apparemment plus que sa famille. Que ce soit depuis son plus jeune âge à l’âge de 16 ans, la jeune fille ne pu dans aucun cas profiter de son père et de sa présence. A tel point qu’au bout du compte, elle s’était résigner et pour se soulager ce disait au fond de sa tête que c’était pour eux qu’il faisait tout cela. Bien qu’elle tenta de s’en convaincre durant pratiquement toute son enfance, il y’a bien eu un moment où se n’était plus possible. Plus précisément à l’adolescence, évidement à cette âge le besoin d’un père est moins important qu’à 6 ans mais lorsqu’on se rendait enfin compte des dégâts que ça causé, ça donner à réfléchir.

Au fil du temps, l’adolescente comprit que la première victime de absentéisme de son père était sa mère. Elle qui lui souriait toujours lorsqu’elle lui poser des questions à son sujet et qui le soir pleurait toutes les larmes qu’elle pouvait dans sa chambres. Elle qui avait toujours garder sa souffrance pour elle, et qui l’attendait patiemment avec l’espoir qu’il rentre. Voilà à quel triste spectacle Jian Li assista jusqu’à ce qu’un soir elle apprendre une nouvelle effroyable. Cet instant qui resterait à jamais dans sa mémoire et comme un des seuls souvenirs qui lui resterait de sa mère. Cette nuit de pleine lune, dans la salle de séjour, sa mère assise sur le sol à contempler celle-ci dans l’obscurité, les larmes aux yeux. L’adolescente entra dans le salon sur sa demande avec Liu , suivit d’ un sentiment de confusion en voyant sa mère. Elle s’asseya près d’elle. Immédiatement Jian Li comprit que quelque chose n’allait pas, sa mère se montrait trop silencieuse comme si celle-ci était porteuse d’une mauvaise nouvelle. La jeune femme ne tarda pas à le confirmer en leur annonçant qu’elle quittait le domicile familial. Les yeux pleins de tristesse, elle ne put leur cacher que cette situation était beaucoup trop douloureuse pour elle comme pour les deux filles. Attendre toute sa vie Yu Ji lui était sincèrement impossible, leur vie de couple n’en était plus une et leur vie familiale non plus. Jusqu’à maintenant ce qu’il l’avait fait tenir le coup était ses enfants mais à présent elles étaient en mesure de comprendre leur situation. Il était maintenant temps pour elle de débuter une nouvelle vie, et pour commencer Xia Yin leur annonça que depuis quelque temps il y avait un autre homme.

A l’annonce de cette nouvelle, Jian Li et sa sœur ressentirent un choc profond. En quelques instants leur vie venait de basculer dans l’autre sens. Liu ne tarda pas à éclater en sanglot et bafouillant des « Pourquoi ? » et des « Comment ? ». Dans son cas la brune resta immobile, son esprit était complètement embrouillé et se poser tout un tas de questions comme « Pourquoi n’avait-elle rien remarquer des batifolage de sa mère ?? ». Face aux réactions de ses filles, la jeune femme comprit qu’une explication serait la bienvenue. La justification qu’elle leur donna été que cet homme en question avait été présent quand leur père ne l’était pas. Il lui avait offert tout l’amour que Yu Ji n’avait pu lui donner, à ses yeux il était bien plus qu’un amant c’est un ami et celui qu’elle aimait maintenant. C’est pourquoi elle ne pouvait plus vivre dans cette maison vide. D’ailleurs ses filles ne le pouvaient plus également. Jian Li et Liu avaient besoin d’un père et Yu Ji ne le pouvait pas visiblement. En entendant ces paroles sortirent de la bouche de sa mère, Jian Li se mit à pleurer à son tour tout en affichant un sourire gai. Après temps d’années, sa mère allait enfin avoir une vie plus heureuse, et c’est ce qui comptait le plus pour elle. Instinctivement, l’adolescente se leva et alla dans les bras de sa mère en pleurant : « Si cet homme t’apporte du bonheur alors va y « voilà les derniers mots que Jian Li échangea avec sa mère. Pourquoi voir du mal dans du bien ? Après cette nuit, sa mère et sa sœur firent leur valise. Au final, Liu avait comprit que partir était la meilleure solution pour elles. Le lendemain, elles partirent au port d’Hong Kong rejoindre ce fameux homme pour se rendre sur l’île de Micronésie car Il y possédait une maison. Seule Jian Li préféra rester informer son père de leur départ, par respect pour lui elle tenait à lui dire adieu en face. Et surtout à lui dire à quel point leur vie a était gâché par sa faute. A son retour de voyage, il fut informé et toute la famille ne tarda d’ailleurs pas à être au courant de tout. L’avenir de Jian Li quant à l’héritage devint incertain. Yu Ji Cheng fut accablé par cette situation dont il ne se douté point, mais fini par l’accepter malgré sa peine en laissant sa fille partir. Il était seul maintenant et n’avait plus « d’obstacle » dans sa vie.
Les jours qui suivirent ses adieux avec la famille Cheng, la brune embarqua en bateau direction île dans le but de rejoindre sa mère et sa sœur. A présent une nouvelle vie l’attendait mais pas forcément celle qu’elle croyait.


Souvenir hanté: Les seuls souvenirs qui auront laissés une impression marquante à Jian Li sont ces soirs où sa mère affichée une mine de douleur et de peine , et surtout la nuit de son départ avec sa sœur Liu. Qui aurait pu se douter que cet instant serait le dernier que la brune passerait avec elles.

Secret: Aucun

Dans quelle partie de l'île souhaitez-vous habiter? : Le Sud de l’île

Autre chose à ajouter : Rien

_________________



Dernière édition par Jian Li Cheng le Mer 18 Mar - 20:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Okada
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 07/02/2009

Fiche du personnage
Vie privée:
Relations:
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: ¤ Jian Li Cheng ¤   Dim 15 Mar - 12:38

    Il y a deux fois le même paragraphe dans ton histoire ? ( Mis à part le fait ... )

    Sinon, tout est Ok. J'attends ta réponse pour te valider. ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgotten-heaven.forumactif.com
Jian Li Cheng
Habitant de l'île
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: ¤ Jian Li Cheng ¤   Mer 18 Mar - 20:42

Voilà j'ai édité Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Okada
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 07/02/2009

Fiche du personnage
Vie privée:
Relations:
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: ¤ Jian Li Cheng ¤   Mer 18 Mar - 23:08

    Super. Tu es donc validée ! Bienvenue ici. ; )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgotten-heaven.forumactif.com
Miyuri Ariyoshi
Fondatrice
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 27
Date d'inscription : 08/02/2009

Fiche du personnage
Vie privée:
Relations:
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: ¤ Jian Li Cheng ¤   Mer 18 Mar - 23:34

    Coucou =D Et bienvenue =)
    Amuses-toi bien et Bon RP =3

_________________

Were am I?

Thanks Shirou-chou =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jian Li Cheng
Habitant de l'île
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: ¤ Jian Li Cheng ¤   Jeu 19 Mar - 13:52

MERCI !!!!!!=)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ¤ Jian Li Cheng ¤   

Revenir en haut Aller en bas
 
¤ Jian Li Cheng ¤
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SIMPLE] Miraculous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forgotten Heaven :: Présentations :: Filles-
Sauter vers: